Greffe de Cheveux

Le Dr Grangier pratique la greffes de cheveux à la clique de l'Océan à Quimper en Bretagne.

1) MICRO-GREFFES DE CHEVEUX (FUE / FUT BANDELETTES)

Les techniques modernes de dernière génération que nous avons adoptées, donnent un résultat naturel qui permet de traiter des calvities avancées.

a) La FUE ou Follicule Unit Extraction

Technique douce, ultra précise qui exige rigueur et minutie et surtout une grande expérience. Ses avantages :

  • leurs résultats  100% naturels, sans aucune différence avec les autres cheveux,
  • sans bistouri et donc sans incision, sans suture ni cicatrice,
  • sans douleur grâce au techniques de pré-anesthésie et d’anesthésie locale,
  • sans hospitalisation,
  • sans suites douloureuses ou compliquées et sans œdème post-opératoire,

greffe cheveux

Le prélèvement des cheveux est totalement indolore grâce à l’utilisation d’un matériel de microchirurgie. Les unités folliculaires sont prélevées une à une de façon délicate puis immédiatement conservées dans du sérum physiologique. Il est possible de prélever, selon la surface dégarnie, entre 1000 et 2000 unités folliculaires représentant 2000 à 6000 cheveux greffés.

Les cheveux sont implantés un à un, en respectant leur sens de pousse naturel.

Les résultats sont obtenus en 4 à 6 mois. Des photographies sont prises avant et après FUE.

La FUE est utile pour densifier certaines zones clairsemées du cuir chevelu, ou rendre naturel un résultat ancien inesthétique en « champ de poireaux ou cheveux de poupée ».

La durée de la séance varie selon la surface à traiter : plus la surface est importante, plus longue sera l’intervention : en moyenne entre 5 et 6 heures.

Les shampooings sont possibles dès le lendemain et il est conseillé de reprendre les activités sportives au bout d’une semaine.

b) LA FUT ou Follicule Unit Transposition (méthode des bandelettes)

fut

C’est également une technique moderne par sélection sous microscope des unités folliculaires prélevées sur une petite bandelette de cuir chevelu au dessus de la nuque. La cicatrice située dans une zone chevelue, est totalement invisible, même immédiatement après la séance.

Elle s’adresse souvent aux femmes ou aux hommes portant les cheveux longs, ne souhaitant pas les raser pour les techniques FUE.

Le nombre de cheveux et les résultats sont identiques à ceux de la FUE.

La durée de l’intervention est plus courte. Le coût est donc moins onéreux. 

c) PRP

PRP

La pousse des cheveux peut utilement être complétée par des injections de PRP, ou Plasma Riche en Plaquettes et en facteurs de croissance (il s’agit du plasma du patient prélevé par une simple prise de sang, traité ensuite par centrifugeuse) et réinjecté au niveau des zones greffées.

Ces techniques d’injection viennent compléter les micro-greffes FUE ou FUT : 3 injections espacées d'un mois.

Le PRP peut également être utilisé seul lorsqu’aucune chirurgie n’est indiquée,pour arrêter la chute des cheveux, tonifier et vitaliser les cheveux restant. (souvent indiqué chez l’adulte jeune)

d) Les autres techniques

  • Les « réductions de tonsure » 

Il s'agit de supprimer ou de diminuer la surface de la zone chauve de la tonsure en rapprochant bord à bord les zones chevelues.

Le résultat est immédiat, souvent spectaculaire. L'intervention se réalise en clinique.

Cependant, la chute des cheveux peut se poursuivre avec les années : il est toujours possible procéder à des réductions successives mais il arrivera un moment où ce procédé atteindra ses limites.

  • La technique des lambeaux

Elle permet de corriger, dans certaines conditions, des zones chauves en apportant une densité de cheveux égale à celle de la couronne hippocratique (lambeau frontal et technique du double ou du triple lambeau de correction des tonsures). Contrairement aux micro-greffes de cheveux, le résultat est immédiat. Ce procédé a largement été détrôné par les micro-greffes de cheveux.

  • L'expansion du cuir chevelu par ballonnets

L'expansion cutanée, méthode venue des États-Unis, a tout à fait sa place en chirurgie réparatrice, en cas des perte de substance cutanée (séquelles de brûlure, tumeurs du cuir chevelu...). Cette technique permet de « fabriquer » de la peau grâce à un ballonnet que l'on va remplir régulièrement avec du sérum physiologique. L'augmentation du volume de ce ballonnet va entraîner avec lui la peau qui le recouvre.

  1. d)Tarifs 

Incluant la prise en charge globale du patient, les frais de clinique et de bloc opératoire, les assistantes et les honoraires du chirurgien

  • FUE : entre 5500 et 7000 HT
  • FUT : entre 3000 et 4500 € HT
  • PRP : 900 € TTC / séance d’injection

2) FUE et implantation de sourcils :

Cette technique permet de restituer les sourcils après séquelles de brûlures ou traumatismes. Sous anesthésie locale, sans douleur, sans aucune cicatrice, ni suture.

Coût : 2500 € HT

FUE

3) FUE et barbe :

Lorsqu’il existe des zones imberbes, la technique est identique.

Coût entre 2000 et 3000 € HT